Mini-Rampe Destruction 2006

MINI-RAMPE DESTRUCTION
Dimanche 29 Janvier 2006 au Rider’s Park - Messancy Belgique


Malgré un beau soleil qui réchauffait le climat polaire qui régnait en cette période, plusieurs skateurs ont fait le déplacement pour venir participer à la 1ère compétition officielle de l’APCS pour cette nouvelle année 2006 bien remplie. Organisée avec la collaboration de TRIBALskateboards et le soutien de l’UFOLEP, de la radio EUROPE2 et du magasin CULTURE GLISSE de Metz, c’est dans une bonne ambiance, plutôt festive que se sont mesurés les inscrits.
Le principe des compétitions de l’APCS, n’est pas régi par une recherche focalisée sur la recherche d’une élite arrogante et méprisante des valeurs de respect et de tolérance véhiculée par l’APCS.
La mini-rampe étant une discipline particulière, nécessitant une technique spécifique et un apprentissage important, on constate dans notre région, que peu de skateurs s’y investissent alors que cette discipline reste spectaculaire, mêlant technicité et figures spectaculaires.
Diabolo, aidé de son frère, trésorier de l’APCS, et ancien très bon skateur, ont gérés l’organisation de cette manifestation. Après la mise en place, et les échauffements de circonstance, les inscriptions ont permis de présenter le déroulement de la compétition et de remercier les différents partenaires. Pas de passages stressants, car après l’avis de tous, le concept fut de faire des passages non chronométrés, mais chacun son tours, pouvant ainsi se donner au maximum et donner ainsi le meilleur d’eux-mêmes.
Ce qui fut bénéfique pour tous, chacun finissant ses passages, beaucoup plus fluides et techniques qu’à leurs arrivées.


Jonathan Pritz (16 ans) de Messancy finit 6ème avec quelques figures de base (Back 5-0 et Rock’n roll).

Morgan Felufiak (15 ans) de MonStMartin finit 5ème avec quelques axels, ollies to fakie et un timide heel flip to fakie.

Vincent Wille (14 ans) de Longwy finit 4ème avec des ollies transfert très stylés de la partie mini jusqu’à l’extension (photo ci-contre), un petit ollie flip to fakie et un trick old school (en ridant en fakie et laissant la board dans le courbe, il enlève sont pied arrière, le pose sur la plateforme et repart !).

Claude Cherabane (28 ans) de Nancy, (ici en long 50-50 à l'horyzontal!!!)termine 3ème avec LE style old school qui fait plaisir, avec des runs en force : back smiths, 5-0, half cab rock’n rolls, frontside 5-0.

Son acolyte Benoît Rolin (27 ans) également de Nancy se place 2ème avec des runs très propres et des figures variées : Longs, très longs 50-50 grinds, back 5-0 to tail, ollies to tail, nose reverse lipslides, feebles, frontside ollies catch (en photo!).


Diabolo, spécialiste de cette discipline, et encore en activité à haut niveau, se fait un plaisir de participer à tous les évènements de skate, et surtout sur les rares compétitions de mini-rampe. Après l’avoir annoncé, comme à son habitude, il ne garde aucun lot, et les redistribuent, soit dans le public, soit aux autres participants. C’est alors, sans aucune surprise qu’il termine premier avec une multitudes de figures dont la liste serait beaucoup trop longues, vraiment trop longues, mais avec des ovations pour quelques nose varials sur l’extension, son célèbre caballerial shovit, fakie 5-0 to fakie, son incontournable blunt ollie et blunt rock front, un spécial 5-0 grind to fakie long et très stylé, ollies 3-6 front, ollie disaster reverse, fakie smith grind to fakie, ollie sad to fakie, ollie nose tap reverse, un ollie to tail shovit out arraché après de multiples tentatives et un heel flip to fakie haut en couleur et en hauteur …et first try ! …etc, etc.

 

Du grand et beau spectacle, pour le public et les autres particpants, sans prétention et dans une ambiance vraiment sympa et conviviale.

Après la remise des prix, chaque participant a pu repartir avec de nombreux lots offerts par les partenaires TRIBALskateboards et le skateshop CULTURE GLISSE de Metz.


Une très bonne journée, dans un esprit d’échange et d’entraide où les meilleurs influençaient les autres, portant ainsi une dimension vraiment fraternelle dans cette compétition originale.
Le rendez-vous fut alors pris pour le prochain passage de l’APCS au Rider’s Park pour une compétition de Street Park, le Crash Out Contest, le 19 février 2006.