Construction du BOWL des Arènes de Metz

Le DiaBOWLo

La "petite" histoire:

... ou comment se faire avoir !

 

Dessiné par Diabolo pour la Ville de Metz, l'un des plus beaux Bowl de France (500m² pour plus de 330 000 €!!!) venait d'être achevé (!!???)

 

Lundi 31 juillet 2006, presque la fin des travaux! ! ! Un bon coup de balai par Alex (quelle pro!!!) a été nécessaire ! ! ! Et malgré quelques traces de pneus, l'irrésitible envie d'essayer les courbes !!!

 

Quelques jours avant, la grosse cuvette a peine finie, Diabolo était le premier à dropper le "monstre" !!! First try !!! Premiers pivots grind, rocks to fakie, tail stall et rock'n rolls de l'histoire du DiaBOWLo ! ! ! Alex faisait le premier backside feeble ! ! !

 DIABOLO - ROCK'N ROLL... Sans protecs !!!
 

  Alex - Kick turn dans la vert de l'extension ! ! !

Premiers transferts:

DIABOLO - OLLIE CATCH TRANSFERT en sortant de la micro ! ! !

 

MAIS...

  car il y a malheureusement un MAIS...

  LES COURBES ont été complètement râtées!!!

Des bosses, des trous, des écarts, de la vert dans la mini et le corner de la cuvette où il y en a pas...

Un travail gâché ! ! !
--- HORREUR ---  
Après plusieurs réunions avec les responsables municipaux du projet et la suspension des paiements à l'entreprise, le constat est douloureux...

 

...CAR :

La décision a été prise de laisser le BOWL en l'état! 

La municipalité décida d'accepter le projet mais avec des réserves(!?!) et n'a donc pas obligée la société à respecter le cahier des charges (peur des délais, des problèmes avec la société, etc.)... 

..BOF ! ! ! ... 

...les pompeux de la fédé de roller skating (qui ne pratiquent pas et ne maîtrisent donc pas le sujet!!!) et l'autre assos du diocèse de Metz (qui n'y connait rien non plus en Bowl!!) ont acclamés le résultat ! 

HORS CE N'EST PAS EUX QUI VONT Y METTRE LEURS ROUES... 

..Ce Bowl devait être l'un des plus beaux de France, l'un des plus profond d'Europe, en attirant les meilleurs mondiaux de la discipline ...mais les 2 problèmes majeurs (la vert dans la mini et l'absence de vert dans le corner de la cuvette) ainsi que l'ensemble des finitions (des cassures entre les plats et les courbes, des bosses et des creux dans l'ensemble des courbes) ne permettront pas d'utiliser le potentiel maximum de cette fantastique structure ! ! !

Certes il reste utilisable, et déjà quelques jeunes envoient du gros: Le jeune Alex Gangloff a déjà forcé le respect de tous avec quelques figures et transferts impressionants... Bien qu'encore en chantier et donc fermé au public, il a été visité et testé par de nombreux pratiquants de toute la région!!! Tous ont eu les mêmes critiques (skate, bmx ou roller... le même et triste constat ! ! !)... Les voix des décideurs sont impénétrables...

...le mot le plus utilisé pour qualifier ce bowl est...

...DOMMAGE !!!

Encore mieux :

Une pseudo réunion entre certains des responsables de la municipalité et les "dirigeants locaux" des diverses associations ! ARGH ! Quelle médiocre farce!!! Les discours et critiques formulé

s par le président de la ligue de roller skating : Marc Touati  (qui l'année dernière se prénomait encore Mohamed!?? Honte de ses origines??? C'est bien étonnant pour un responsable associatif!! Bref!) et les gens des autres assos  : les voleurs des LxFreeRiders et leurs pseudo comité qui n'ont rien dit! (C'est le mieux qu'ils avaient à faire!!) et MetzSkateCulture qui sont venus sans l'évèque ni les curés de Metz (comme des grands!!!)... La peur de se faire frapper par le chef de chantier (pourtant absent!!) qui reste le seul responsable des défauts constatés par tous! Non, les seules critiques ont été sur les compétences de Diabolo qui étaient remises en cause, alors que les problèmes sont liés à la réalisation des surfaces et non par rapport au plan d'origine qui reste parfait et qui aurait fait de ce bowl, l'un des plus beaux d'Europe!! (approuvé à l'époque par de nombreux professionnels de cette discipline, d'Annecy et d'ailleurs).

Le résultat de tout çà??? C'est que l'on se demande pourquoi la municipalité n'a fait que se plier au discrédit de Diabolo en ne supportant pas la critique et en cherchant des alliés chez des non-pratiquants !!! Un Bowl de plus de 330 000 Euros où il ne pourra pas y avoir de compétitions internationales (c'est comme un terrain de sport avec les murs de travers, un sol pas lisse et rugueux... donc dangereux!!)... C'EST DOMMAGE !!!

Résultat FINAL:

Boudé par la ville de Metz, Diabolo n'a pas été convié à l'inauguration officielle de son travail (gâché!!!), mais au final, ceux sont bien les skateurs catholiques du diocèse de Metz qui ont inaugurés le DiaBOWLo avec le soutien des voleurs de leur fédé de skating, et ce malgré le fait que ce soit bien Diabolo qui a réalisé gratuitement les plans (tous les plans! Plus de 60h de boulot! Même si au final, c'est la société qui a merdé grave la construction!!!), ce qui a fait une économie substancielle de 15 000€ (ce que demandait la "fédé"!?) pour la ville de Metz aidée par le Conseil Général de Moselle (Pas très reconaissant Metz!!!).

On a entendu et lu dans divers articles de journaux, un projet de street park et de couverture du site, mais on peut se demander ce que celà va donner???

Le DiaBOWLo est exclusivement utilisé par des vtt et quelques Bmx, car trop difficile pour les skateurs (plusieurs professionnels de passage ont déploré les finitions de ce qui aurait pu être l'un des plus beaux Bowl de France, voir d'Europe!!!)...

La Municipalité prétendait s'engager dans le soutien au Skateboard, mais en même temps, interdit le skate en ville et condamne plusieurs spots de street !!!!

Le Site des Arènes deviendra-t-elle notre prison dorée???

La suite : Le skatepark a été agrandi avec la construction tout autour du DiaBOWLo, une aire de street plus ou moins efficace dans la mise en place et le choix des modules (dessinés pour la ville de Metz par l'autre association de skateurs catholiques de Metz liée depuis à la fédé !), mais de très bonne qualité dans les matériaux et la finition.
Pas de couverture au dessus du skatepark car le bâtiment devant lequel il est placé et jugé aux monuments historiques et ne pas être "caché" par un toit, ni même un chapiteau comme il se fait dans beaucoup d'endroits.

Avec la nouvelle municipalité élue en 2010, l'APCS avait espéré qu'il allait se passer des trucs plus honnètes et respectueux, mais il n'en fut rien !
Aucune écoute particulière et aucun engagement, aucune écoute des besoins et des problèmes liés au site.

 

Aujourd'hui, en 2013, il ne se passe plus rien au niveau du skate sur Metz !